« Aucun professionnel ne peut se sentir à l’aise dans son action s’il n’en reconnaît pas le sens » Michel Lemay

Vous avez le souhait, l’envie et ressentez le besoin d’être accompagné pour un mieux être à domicile, ne chercher plus, Ac’Handi et ses professionnelles sont là pour vous!

Que vous soyez en situation de handicap, en perte d’autonomie, dépendant, vieillissant mais aussi un Aidant Naturel, de 7 à 77 ans, notre équipe, essentiellement constituée d’Aides Médico-Psychologique (AMP) et d’Assistantes de Soin en Gérontologie (ASG), est à votre disposition afin de vous proposez des activités adaptées à votre situation, selon vos envies, vos besoins, vos « capabilités » dans le plus grand respect de votre identité et votre humanité!

Nous vous proposons un accompagnement de la naissance à la fin de vie tout en travaillant sur les objectifs suivants:

Contribuer au maintien à domicile

L’une des missions première d’Ac’Handi est de permettre aux personnes qui rencontrent des difficultés de rester vivre chez elles en animant leur quotidien grâce aux activités, en aidant dans les activités du quotidien et également de soutenir l’aidant qui travail dans cette même direction.
L’accompagnement que nous proposons est tourné vers le développement, le maintien et la restauration de l’autonomie de la personne. Cela se traduit par une volonté de co-construire l’accompagnement, de faire avec la personne et non à sa place, dans le but d’atteindre un faire seule. La personne accompagnée est co-auteur de son mode d’accompagnement.
Respect de la personne
Ac’Handi a le souci de na pas venir bouleverser les habitudes de vie de la personne accompagnée ainsi que celles de l’aidant et de la famille. Nous tenons compte également de la culture, des coutumes, des habitudes de vie de chacun.

Développer le lien social
De nos jours, la société, agit comme si elle tolérait de moins en moins les fragilités de certains de ses membres. Ces personnes sont « sanctionnées » par un phénomène de mise à l’écart. La question de l’exclusion sociale se retrouve dans divers champs de la vie. Une rupture du lien social s’opère alors, puis vient l’isolement, le replis sur soi. La dépression peut en être la conséquence . Le travail de l’AMP est de redonner confiance à la personne accompagnée dans ses capacités de communication, d’échange. Il a un rôle d’encouragement à la participation à la vie sociale à travers les activités extérieures qu’il peut proposer.

Répit pour l’aidant
Le répit à domicile consiste à remplacer et/ou soutenir l’aidant principal à domicile, sur plusieurs jours. Ainsi, l’aidant peut s’occuper de lui, s’acquitter d’obligations personnelles ou professionnelle. Le répit s’adresse donc à une dyade aidant-aidé (avec ou non des liens de parentés), dont l’une des deux parties nécessite une présence et un soutien permanent, ou temporaire pour vivre convenablement et en toute sécurité à son propre domicile. Ainsi, ce mode d’accompagnement présente l’avantage de ne pas déménager dans une institution spécialisée. La personne accompagnée reste donc dans son environnement connu, sans être perturbée dans ses habitudes de vie, ses repères, son rythme de vie quotidien, son voisinage reste le même.